mercredi 16 février 2011

Les grandes aberrations

Avez-vous jamais dit : "Mais c'est donc ben stupide, ça !", en haussant les sourcils d'étonnement et en ouvrant de grands yeux ébahis ? Il me semble que je le fais chaque semaine. Ah oui ! Une fois par semaine, c'est presque devenu un exercice pour moi et je me sentirais bien malade de ne pas l'avoir fait.

Nous vivons dans un monde d'aberrations que nous acceptons chaque jour pour vraies sans nous poser plus de questions. Pourtant, force est de constater que les gens sont de plus en plus éduqués et que, malgré tout, on continue à faire preuve d'un piètre sens critique. Ce n'est pas tant que nous ne sachions pas remettre en question ce qui nous paraît marginal ou original, de ce côté-là, nous sommes plutôt bons : les immigrants, l'islamisme, l'allaitement prolongé ou tout autre sujet touchant des minorités. C'est quand il s'agit de nous regarder le nombril d'un oeil suspicieux que nous manquons le plus de gros bon sens. Comme si le fait de retourner notre propre terre nous rendait soudainement aveugle. Si au moins c'était notre propre rayonnement qui nous aveuglait !

Vous voulez des exemples ? Vous n'arrivez pas à vous reconnaître dans ce que je dis ? Faisons un petit exercice.

Question 1. Avez-vous une copie de votre dossier médical à la maison ? Ah non ? Vous non plus ? Alors vous n'avez aucune idée des résultats de vos derniers pap test (pour les femmes) et vous changez peut-être parfois de clinique ou d'hôpital. Ainsi, chaque personne qui vous examine repart systématiquement de zéro. Mais ils sont habitués, n'est-ce pas ? Puisque c'est ce que tout le monde fait. Et puisque c'est ce que tout le monde fait, ce doit être vrai ! Et vive la démocratie ! Sans vouloir péter la bulle de personne, rien n'est plus faux que de croire que la majorité a toujours raison. Ou alors, comment expliquer que cette majorité pense différemment d'une culture à l'autre et d'une époque à l'autre ?

Question 2. D'après vous, les frais de 42,50$ pour un prélèvement sans fonds dans votre compte de la Caisse Desjardins sont calculés comment ? Je veux dire, que signifie ce chiffre en terme de pertes pour l'entreprise, de frais supplémentaires, de temps, etc. ? Et surtout, le petit 50 sous... Il provient d'où ? C'est comme pour n'importe quoi, dire que quelqu'un est arrivé à 8 h paraît être une approximation et, même si c'est vrai, il conviendra, pour la crédibilité, de dire qu'il est arrivé à 7h58. Ainsi, on avalera plus facilement des frais de 42,50$ que des frais de 50 piastres, lesquels seront qualifiés de véritable vol !

Vous y prenez goût, n'est-ce pas ? Moi aussi ! Alors continuons.

Question 3. Quand vous allez porter votre animal chéri chez le vétérinaire pour une stérilisation et que celui-ci vous informe que la vaccination est obligatoire 10 jours avant l'opération afin de protéger votre beau minou contre certaines maladies, le croyez-vous ? En sachant que la vaccination diminue les performances du système immunitaire en l'accaparant, croyez-vous qu'il est dans le meilleur intérêt de votre minou de recevoir ce vaccin 10 jours seulement avant l'opération pour se défendre '"le mieux" contre les maladies ? Il s'agit plutôt de frais cachés, vous n'en avez pas l'impression ? C'est que l'opération, au final, vous coûtera 160$ plutôt que 120$. Je pourrais être plus cruelle et simplement vous demandez si vous croyez encore à la vaccination après la propagande gouvernementale durant la soi-disant épidémie très très dangereuse de grippe H1N1 et des, ô combien nombreux, morts qui en ont découlé.

Question 4. Dans le même ordre d'idée, quand vous magasinez pour louer une voiture (location courte) en faisant des appels par-ci par-là et que, chaque fois, alors que vous désirez simplement savoir le prix, on vous demande d'abord quel jour, de quelle heure à quelle heure, le lieu de prise de possession et de retour du véhicule, etc., vous impatientez-vous ? Et lorsqu'on vous donne le prix, vous étonnez-vous que ce soit systématiquement sans les taxes et sans les assurances (lesquelles font monter le prix de beaucoup!) ? En quoi est-ce utile, monsieur le vendeur, de connaître un prix qui n'est pas, et de loin, le bon prix ? C'est la question à leur poser. Je vous la recommande chaudement.

Question 5. Restons dans nos moutons. Croyez-vous encore que le prix de vente des voitures annoncées à la télévision et dans les journaux est le même que vous payerez lors de l'achat et ce, pour exactement le même véhicule ? Et c'est normal que ce ne soit JAMAIS le cas et que ce soit toujours à la défaveur de l'acheteur ? Encore que, dans les journaux, on arrive parfois à lire le très long paragraphe au bas de l'annonce, même s'il est incompréhensible, alors qu'à la télé, il est impossible de le faire, même avec la HD ! Alors à quoi bon se ruer vers le concessionnaire si l'on ne peut JAMAIS comparer les offres ! Il faudrait alors appeler et poser mille et une questions avant d'obtenir le vrai prix, celui qu'on payera, avec les taxes, les frais de ceci et de cela. D'ailleurs, en matière de frais, je pense qu'en 2011, on est au paroxysme des frais cachés et je ne serai pas étonné d'en retrouver bientôt dans les épiceries ! D'ailleurs, il me vient à l'idée que c'est déjà le cas, puisque Pharmaprix offre ses rabais seulement aux utilisateurs d'une telle carte de crédit (et c'est écrit en petit, quand même, on voit bien le rabais mais pas toujours la condition) alors que d'autres nous offrent leurs rabais en systèmes de points. Je me sens presque "émulée" !

J
e sens que vous êtes fatigués, le cerveau chauffe et vous avez des raideurs dans le cou. C'est ma dernière... pour aujourd'hui.

Question 6. Quand vous dites à votre enfant que de crier et de taper sont des enfantillages et que, pour régler des conflits en adulte, il faut parler, vous sentez-vous honnête ? N'est-il pas mensonger de faire fi de l'actualité et de l'histoire, de la réalité, bref ? Se comporter en adulte, c'est justement de taper, crier, insulter, dénigrer, humilier, torturer, nuire, intimider, kidnapper, séquestrer, violer, circoncire, exciser, envahir, agresser. Voilà qui est mature et qui, parfois, passe pour noble.

E
n rafale :
- À quoi sert que tous les pays possèdent le nucléaire si personne ne compte l'utiliser puisque les conséquences détruiraient l'humanité ?
- En quoi est-ce que les USA, seuls à avoir lancer la bombe atomique, et à deux reprises, sont les plus fiables pour permettre et interdire aux pays de posséder le nucléaire ?
- En quoi l'ONU est-elle démocratique si certaines nations possèdent un droit de véto et d'autres non ? La démocratie, ce n'est pas un pays/1 vote ?
- Comment expliquer à nos enfants que nous tolérons que, dans notre voisinage, des enfants ne mangent pas à leur faim ? dans les autres pays ?
- Pourquoi les supermarchés mettent-ils les bleuets en spécial lorsque ceux-ci sont légèrement abîmés et que plusieurs iront directement à la poubelle alors que, la semaine d'avant, ils étaient si parfaits ?
- Pourquoi certaines personnes veulent ériger de grandes lois universelles pour régir le comportement humain en utilisant l'argument ô combien critique que cela a été dit par quelqu'un qui était bien branché à un Dieu (ce quelqu'un étant appelé prophète) ?
- À quoi ça sert de vouloir empêcher deux personnes de s'aimer simplement ? (les lettrés me répondront que, si cela n'était pas, nous ne connaîtrions pas nos plus grandes histoires d'amour...)

Assez des aberrations ? Envie de devenir anarchiste ? Ce ne sera pas nécessaire. Les reconnaître est un bon pas. Les autres, on les fera selon ses valeurs et chacun conservera son libre-arbitre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire